Réunion API-Banques : Financement des investissements, problèmes et perspectives

 

Plusieurs responsables de banques ont pris part, jeudi 23 avril 2015, à la réunion de concertation organisée par l’Agence pour la promotion des investissements (API). Ceci afin d’établir un rapprochement entre l'API et les banques, et d'identifier les goulots d'étranglement du système de financement de l'investissement privé/ des PME et PMI par les banques.

La réunion qui s’est tenue sous le patronage de la directrice générale de l’API, Annick Patricia Mongo, a servi de cadre aux nombreux représentants de banques installées au Congo, pour échanger avec les responsables de l’Agence sur les conditions d’octroi de financement aux PME et PMI.

Après avoir présenté leurs différents produits bancaires, les responsables de banques ont évoqué leurs préoccupationset attentes concernant le rôle que l’API pourrait jouer dans l’assainissement du climat des affaires notamment en matière judiciaire et spécifiquement de réalisation des garanties hypothécaires.

Souvent accusées de ne pas octroyer de financement aux PME/PMI et d’avoir trop d’exigences quant aux conditions d’accès aux services bancaires, les banques ont de leur côté déploré, entre autres,le manque de clarté de certains projets et la mauvaise structuration de certaines PME, malgré leur fort potentiel.

Face à ces difficultés constatées, les banques ont sollicité l’intervention de l’API dans la constructiond’un climat de confiance entre les différents partenaires, notamment dans la création d’un fonds de garantie pour protéger et rassurer les banques, dans le développement du secteur formel afin d’élever le taux de bancarisation et en aidant les PME à mieux structurer leurs projets.

Tout en affirmant leur attachement à contribuer au développement des PME et PMI, les banques ont souhaité que l’API soit une structure qui apporte un quitus de recommandation de clients auprès des banques et un organe de coaching des opérateurs économiques.

Fidèle à sa mission de contribuer à l’amélioration du climat des affaires, l’API, a déclaré sa directrice générale, va formuler toutes ces recommandations sous forme de plaidoyer auprès des autorités concernées. Aussi, La Directrice Générale Madame Annick Patricia Mongo a appelé les banques à mieux communiquer sur leurs produits et a rassuré sur la volonté de l’Agence à œuvrer à l’amélioration du climat des affaires.




Pour recevoir la lettre d'information de l'API. Merci de remplir le formulaire
© Copyright 2015 • API Congo Tous droits reservés
SiteLock