De riches enseignements à l’issue de l’Africa Outsourcing Forum

Organisé par l’API et le cabinet BBF, le premier forum sur l’externalisation des fonctions, des services et de la relation client a été un véritable cadre d’échanges d’expériences sur la valeur ajoutée de l’outsourcing dans la diversification et le développement économique des pays.

Deux jours durant, du 30 juin au 1er juillet 2015, les nombreuses délégations venues du Sénégal, du Togo, du Bénin et de France, ont pris part à Brazzaville, à la première édition du forum sur l’externalisation des services. Les échanges, riches et pertinents, ont notamment porté sur les possibilités pour le Congo de diversifier son économie à travers l’outsourcing.

Selon les professionnels, l‘outsourcing pourrait être un levier complémentaire de développement économique pour le Congo au regard de ses nombreux atouts, en partant de sa population jeune, sa bonne position géographique et l’opérationnalisation de la fibre optique.

En effet, le forum a relevé que la jeunesse congolaise est une main d’œuvre disponible, active, dynamique et très connectée à internet (à environ 200%). Ce qui donne des opportunités d’investissement considérables notamment en relation client et commercial.

Par ailleurs, la position géographique du Congo pourrait en faire un hub technologique en Afrique centrale.

Enfin, beaucoup de marchés sont encore dormants et inexploités dans le domaine de l’externalisation tels que la vente, le marketing, la communication, la maintenance industrielle ou encore la conciergerie d’entreprise.

Toutefois, « pour réussir dans l’externalisation, il faut réussir la formation », a précisé un panéliste. Ainsi la responsabilité des promoteurs d’instituts et écoles de formation sera de développer de nouvelles formations adaptées aux services d’outsourcing, et il s’agit aussi pour eux de nouvelles opportunités d’affaires,  tandis qu’il reviendra à l’Etat de créer les structures adéquates, de garantir une bonne et stable croissance économique, de mettre en place un cadre juridique précis et de préserver le tissu social.

L’API pour sa part, accompagnera les projets allant dans le sens de l’externalisation des services, mettra en relation les donneurs d’ordres et prestataires de services, tant nationaux qu’étrangers.

D’ores et déjà, le public congolais devrait s’approprier le concept d’Outsourcing, en s’inspirant des expériences des pays comme le Sénégal, Madagascar et le Maroc, qui ont su le développer et en tirer profit. Ceci pourrait commencer par la création d’une Association congolaise d’Outsourcing, qui constitue l’une des recommandations du forum.

Il sied de signaler que l’outsourcing est un marché de près de 1.340 milliards de dollars dans le monde.

http://www.africaoutsourcingforum.org/galerie/Edito 



Pour recevoir la lettre d'information de l'API. Merci de remplir le formulaire
© Copyright 2015 • API Congo Tous droits reservés
SiteLock