Pétrole & hydrocarbures
Le Congo dispose de réserves importantes en pétrole brut, mais plus modestes en gaz. Au rythme actuel de production, un tel potentiel permettrait au moins 20 ans d'exploitation et d'activités annexes. Le Congo est aussi relativement compétitif en termes de coûts d'exploration et d'exploitation, qui pourront encore s'améliorer avec les efforts de réforme de la filière et les importants investissements en rationalisation des capacités et des méthodes de production. A cela s’ajoute des perspectives encourageantes pour de futures découvertes compte tenu de l'ampleur des investissements d'exploration et les conditions naturelles favorables du pays.

Production pétrolière : 300.000 barils/jour
Réserves de gaz : 130 milliards de m3
Réserves totales Pétrole (toutes catégories)= 8,25 milliards de barils
Réserves récupérés fin 2010= 2,225 milliards de barils
Réserves restantes 2010(toutes catégories)=6 milliards

Opportunités d’investissements

De l’accroissementdes capacités de raffinage et de stockage

Renforcer les capacités de la raffinerie nationale (CORAF) qui n’arrive qu’à tourner à 70% de sa capacité pour satisfaire 70% de la demande nationale. Pour cela, il est nécessaire d’entreprendre, pour la CORAF, moderniser son équipement afin d’améliorer le taux d’utilisation de ses capacités pour couvrir environ 70% de la demande nationale de pétrole raffiné.

Pour cela la CORAF devra entreprendre/mettre en place :
  • Un dégoulottage éventuel de l’hydrocraqueur et de l'hydrotraitement de tête ;
  • Une unité d’extraction GPL du gaz destiné à la pétrochimie et aux mines ;
  • Une unité de bitumes de 50 000 Tonnes / an et d’un visbreaker.
Le Gouvernement a prévu la construction d’une nouvelle raffinerie plus importante au cours de la période de mise en œuvre du PND.

Des activités de stockage et de distribution

Nécessité de doubler les capacités de stockage permettant d’atteindre au moins un stock de sécurité de 30 jours sur Brazzaville et Pointe Noire et porter ultérieurement ces stocks à 60 jours aux fins de se rapprocher à terme, de la moyenne internationale qui est de 90 jours en stock de sécurité.

L'Etat a prévu de garantir la création à l'horizon 2016:
  • des stations-services le long des routes et autoroutes;
  • des entrepôts de stockage des produits pétroliers dans tous les aéroports et ports;
  • de nouveaux centres emplisseurs à l'intérieur du pays, pour donner l'accès au butane aux ménages dans les départements;
  • des entrepôts stratégiques (dépôts de carburant et centres emplisseurs) devant desservir les pays voisins, etc.



Pour recevoir la lettre d'information de l'API. Merci de remplir le formulaire
© Copyright 2015 • API Congo Tous droits reservés
SiteLock